Nissan veut lancer 8 nouveaux modèles en Inde d'ici 2021

jeudi 6 octobre 2016 14h19
 

NEW DELHI, 6 octobre (Reuters) - Nissan Motor compte lancer huit nouveaux modèles d'automobiles en Inde d'ici 2021, a déclaré jeudi un responsable du constructeur.

Cet objectif s'inscrit dans une nouvelle stratégie censée stimuler les ventes et augmenter une part de marché qui est pour l'heure de 2% en Inde, pays susceptible de devenir le troisième marché automobile mondial d'ici 2020.

Les modèles seront des Nissan mais aussi des Datsun, une marque relancée en Inde, alors qu'auparavant le constructeur japonais vendait pour l'essentiel des véhicules partagés avec son associé Renault.

"Nous ne nous sommes peut-être pas assez différenciés par le passé", a dit à Reuters Christian Mardrus, président de Nissan pour l'Afrique, le Moyen-Orient et l'Inde.

"La stratégie à présent c'est plus de plate-formes communes, de modules communs, de technologies communes (...) Il n'y aura plus de 'cross-badging' (donner à un véhicule conçu par un constructeur donné le nom d'une autre marque) comme nous avons pu le faire par le passé".

Ainsi la petite voiture Redi-Go de Datsun et le mini-SUV Kwid de Renault ont plus de la moitié des pièces en commun, ce qui permet d'abaisser les coûts. "Nous voulons à l'avenir répéter l'expérience Redi-Go et Kwid", a ajouté Mardrus.

Le sud-coréen Kia Motors, affilié de Hyundai Motor, envisage de construire en Inde, tandis que Toyota Motor est en train de créer une société commune avec Daihatsu pour produire dans des pays tels que l'Inde.

"Il se peut qu'on ait des idées communes (...) mais c'est dans l'exécution qu'il y a une différence. Il nous faut faire mieux que les autres; là est notre défi", a ajouté Mardrus.

Nissan compte aussi faire de l'Inde une base d'exportation vers l'Afrique et le Moyen-Orient, a-t-il encore dit.

(Aditi Shah, Wilfrid Exbrayat pour le service français)