L'économie allemande montre des signaux positifs

jeudi 6 octobre 2016 10h35
 

par Michael Nienaber

BERLIN, 6 octobre (Reuters) - L'économie allemande pourrait se montrer plus résistante que prévu au second semestre de cette année, comme l'a illustré jeudi la statistique des commandes à l'industrie en août.

Ces données publiées par le ministère de l'Economie contribuent à dissiper les craintes, nées d'une série d'indicateurs plutôt faibles en juillet, au sujet d'un ralentissement prononcé de la première économie européenne dans la deuxième partie de l'année.

"Enfin une bonne nouvelle avec les commandes à l'industrie", s'est réjoui Thomas Gitzel, analyste chez VP Bank, pour lequel la persistance d'une demande vigoureuse en provenance des autres pays de la zone euro témoigne d'une reprise plus large de l'ensemble du bloc.

Autre signal positif pour l'Allemagne, la fédération industrielle BDI a relevé jeudi sa prévision de croissance du produit intérieur brut (PIB) cette année, de 1,7% à 1,9%.

"L'économie allemande suit sa trajectoire de croissance", a dit le président de la BDI, Ulrich Grillo, en invitant le gouvernement à accroître les investissements dans l'éducation, les routes et les infrastructures numériques pour poser des fondations solides pour la croissance future.

Les commandes à l'industrie allemande ont augmenté de 1,0% en août, soit le rythme le plus rapide depuis mars et une progression nettement plus dynamique que ce qu'anticipaient les économistes interrogés par Reuters, qui attendaient une hausse limitée à 0,2%.

Les commandes en provenance d'Allemagne ont été particulièrement vigoureuses avec une augmentation de 2,6% alors que celles en provenance de l'étranger se sont contractées de 0,2%. Dans cette dernière catégorie, les commandes émanant des autres pays de la zone euro ont toutefois augmenté de 4,1%, ce qui a quasiment compensé la chute de 2,8% des contrats passés par les pays extérieurs au bloc.

  Suite...