** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

jeudi 6 octobre 2016 07h55
 

PARIS, 6 octobre (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en légère
hausse jeudi à l'ouverture, dans un climat d'optimisme prudent à la veille de la publication des
chiffres de l'emploi du mois de septembre aux Etats-Unis.
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner
jusqu'à 0,2% à l'ouverture, comme le Dax à Francfort tandis que le FTSE à Londres
 pourrait prendre 0,1%. 
    La Bourse de Tokyo gagne près de 0,6% à l'approche de la clôture en profitant de
l'affaiblissement du yen face au dollar.
    L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) 
progresse de 0,52%.
    Wall Street a rebondi mercredi après deux séances de baisse, tirée par la hausse des cours
du pétrole et par les valeurs financières.
    Ces dernières, aux Etats-Unis comme en Europe, seraient les principales bénéficiaires d'un
durcissement des politiques monétaires de la Réserve fédérale et de la Banque centrale
européenne. Or les responsables de la Fed multiplient les prises de position en faveur d'un tour
de vis monétaire d'ici la fin de l'année tandis que les investisseurs jugent crédible
l'hypothèse d'un ralentissement des rachats d'actifs de la BCE.
    La publication vendredi du rapport mensuel sur le marché du travail aux Etats-Unis permettra
d'affiner les anticipations sur le calendrier de relèvement des taux de la Fed. Les économistes
interrogés par Reuters s'attendent à 175.000 créations d'emploi le mois dernier aux Etats-Unis,
selon leur prévision médiane.
    Les attentes autour de la Fed et de la BCE poussent les rendements des obligations
souveraines américaines et européennes à la hausse tandis qu'elles pèsent sur les cours des
métaux précieux comme l'or, qui est tombé à un creux de trois mois et demi à moins de 1.265
dollars l'once.
    Le dollar évolue peu face à l'euro alors que la livre sterling connaît un nouvel accès de
faiblesse après avoir touché la veille un plus bas de 31 ans face au billet vert en raison des
incertitudes quant aux modalités du Brexit.
    Les cours du pétrole se replient un peu mais restent proches de leurs plus hauts depuis juin
atteints mercredi dans la foulée d'une nouvelle contraction des stocks de brut aux Etats-Unis,
la cinquième baisse hebdomadaire consécutive. 
    
 
 PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 6 OCTOBRE:        
 PAYS    GMT    INDICATEUR                        PÉRIODE     CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 DE      06h30  Commandes à l'industrie           août        +0,2%         +0,2%
 US      12h30  Inscriptions au chômage           semaine au  257.000       254.000
                                                  01/10                     
 
    VALEURS À SUIVRE
    * DEUTSCHE BANK. Le gouvernement allemand négocie discrètement avec les autorités
américaines pour aider Deutsche Bank à trouver rapidement un accord permettant de solder le
litige portant sur la vente de titres adossés à des actifs immobiliers aux Etats-Unis avant
l'éclatement de la crise des "subprimes", a-t-on appris de sources à Berlin.
    * FIAT CHRYSLER AUTOMOBILE. Un juge américain a annoncé mercredi que Fiat Chrysler
Automobiles (FCA) devait répondre devant la justice des accusations d'avoir trompé ses
actionnaires en surestimant sa capacité à se conformer aux règles de sécurité des véhicules.
 
    * OSRAM LICHT. Le groupe technologique chinois Sanan Optoelectronics 
veut acquérir le spécialiste allemand de l'éclairage Osram Licht, rapporte jeudi le magazine
allemand Wirtschaftswoche. 
    * YOOX NET-A-PORTER. Richemont a exercé son droit à la conversion d'actions de
classe B en actions ordinaires pour ramener sa participation à 25% dans le spécialiste de la
vente de vêtements en ligne.
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
    

 (Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)