Lula susceptible d'être mis en examen dans une nouvelle affaire-sce

jeudi 6 octobre 2016 03h29
 

SAO PAOLO, 6 octobre (Reuters) - La police fédérale brésilienne a retenu contre l'ancien président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva des accusations de corruption dans une affaire concernant des contrats en Angola du conglomérat brésilien de la construction Odebrecht, a-t-on appris mercredi de source proche du dossier.

Lula, chef d'Etat de 2003 à 2011, fait partie des dix personnes présumées impliquées dont la police demande l'inculpation. La justice brésilienne sera ensuite chargée de mettre formellement en examen les suspects.

Il doit déjà être jugé pour corruption dans le cadre de l'enquête sur le scandale des rétrocommissions au sein de la compagnie pétrolière publique Petrobras.

Il est accusé dans cette affaire d'avoir accepté 3,7 millions de réals de pots-de-vin (1 million d'euros), via un groupe de BTP qui lui aurait notamment acheté et rénové un appartement dans une station balnéaire. (Eduardo Simoes; Julie Carriat pour le service français)