Chicago ne va plus faire appel à Wells Fargo pendant un an

mercredi 5 octobre 2016 19h05
 

CHICAGO, 5 octobre (Reuters) - Le conseil municipal de Chicago a décidé mercredi de ne plus recourir aux services de Wells Fargo pendant un an en raison du scandale des comptes fantômes ouverts par la banque américaine.

Cette suspension concerne les divers services financiers fournis par Wells Fargo à la ville de Chicago, où la banque a perçu 19,5 millions de dollars de commissions depuis 2005.

"J'espère que cette initiative de la ville de Chicago se répercutera à travers le pays et montrera clairement aux autres institutions que cette attitude (de Wells Fargo) est inacceptable", a dit le président de la commission des finances de la ville, Edward Burke.

Des employés de Wells Fargo ont créé environ deux millions de comptes factices à l'insu de leurs clients ces dernières années pour atteindre leurs objectifs commerciaux.

Les autorités de Californie ont aussi annoncé la semaine dernière qu'elles suspendaient leurs relations commerciales avec Wells Fargo au cours des 12 prochains mois.

L'Illinois a également gelé la participation de Wells Fargo à certains investissements de l'Etat. (Karen Pierog et Dave McKinney; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)