Parot veut lever 9,3 mlns à l'occasion de son IPO

mardi 4 octobre 2016 14h38
 

PARIS, 4 octobre (Reuters) - Le groupe Parot (IPO-PAROT.PA: Cotation) a indiqué mardi vouloir procéder à une augmentation de capital de 9,3 millions d'euros à l'occasion de son introduction en Bourse (IPO) prévue fin octobre afin de financer ses acquisitions et ses investissements dans le digital.

L'entreprise spécialisée dans la distribution de voitures pour les particuliers et les professionnels compte mettre sur le marché des actions à un prix compris entre 7,02 euros et 9,48 euros.

Sur la base du prix médian de 8,25 euros, l'opération valorisera l'entreprise à quelque 25 millions d'euros.

"Notre stratégie de croissance concerne avant tout les véhicules particuliers. C'est un marché plus important, plus stable, plus accessible", a déclaré lors d'une conférence de presse Alexandre Parot, PDG du groupe éponyme, soulignant aussi que ce segment du véhicule particulier représentait actuellement 68% du chiffre d'affaires de son groupe.

Ce marché de la distribution de véhicules particuliers est "très atomisé", selon Alexandre Parot, et connaît une vague de consolidation poussée par les constructeurs automobiles "qui veulent avoir des distributeurs moins nombreux et de taille plus importante."

Créé en 1978 et actuellement détenu à 100% par son PDG (51% du capital) et sa soeur Virginie Parot (49%), le groupe a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 363 millions d'euros. Il vise plus de 600 millions d'euros de revenus d'ici 2020.

Les fonds levés doivent lui permettre de financer l'acquisition en cours du concessionnaire automobile Behra pour 6,2 millions d'euros et à financer des investissements dans le digital pour développer une offre de vente de véhicules d'occasion.

Le marché de l'occasion "est à reconquérir", déclare Alexandre Parot, soulignant que ce marché est "trois fois plus important que le marché du neuf".

Le groupe a en outre indiqué qu'il n'avait pas d'autres opérations de croissance externe qui nécessiteraient un nouvel appel au marché.   Suite...