Des taux bas prolongés compliqués pour les banques-Praet (BCE)

mardi 4 octobre 2016 11h23
 

MADRID, 4 octobre (Reuters) - La politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) a été bénéfique aux banques jusqu'à présent mais les taux d'intérêt bas pourraient présenter davantage de difficultés pour le secteur s'ils restent en vigueur pendant une période prolongée, a déclaré mardi Peter Praet, chef économiste de l'institution de Francfort.

"Notre évaluation est qu'à ce stade, la politique monétaire a soutenu la rentabilité des banques", a-t-il dit lors d'une conférence bancaire à Madrid, tout en soulignant qu'il n'appartenait pas à la BCE de favoriser les profits du secteur bancaire.

Les interventions de la BCE commencent à avoir des effets sur l'économie réelle avec notamment la normalisation du crédit, a-t-il dit.

"Du côté négatif, la rentabilité du secteur bancaire est faible, trop faible", a-t-il toutefois ajouté. "Plus les taux d'intérêt bas persisteront, plus les difficultés seront importantes pour le secteur bancaire."

Les banques de la zone euro souffrent dans un environnement de taux extrêmement bas. Le secteur a en outre été pénalisé récemment par les inquiétudes entourant la première banque allemande, Deutsche Bank, confrontée à la menace d'une très lourde amende aux Etats-Unis.

(Sarah White; Patrick Vignal pour le service français, édité par Marc Angrand)