Retards de livraison pour le ravitailleur KC-46 de Boeing

vendredi 27 mai 2016 23h28
 

NEW YORK, 27 mai (Reuters) - Boeing ne respectera pas les délais de livraison des premiers avions ravitailleurs KC-46 Pegasus destinés à l'armée de l'air américaine, a annoncé cette dernière vendredi, ce qui pourrait augmenter le coût de ce programme déjà en retard sur le calendrier initial et plus cher que prévu.

Dans le cadre de ce contrat de 49 milliards de dollars (44 milliards d'euros), Boeing doit fournir 179 appareils de ce type. Les 18 premiers avions devaient être livrés d'ici août 2017 mais ils ne le seront désormais que progressivement jusqu'en janvier 2018 sans être pleinement opérationnels avant octobre de cette même année, selon l'US Air Force.

Boeing n'a pas dévoilé de nouvelles charges mais a précisé que d'éventuels coûts supplémentaires seraient inclus dans les comptes du deuxième trimestre.

L'avionneur américain a déjà inscrit une charge de 1,3 milliard de dollars sur ce programme et affirmait il y a un mois qu'il respecterait la date butoir d'août 2017. (Alwyn Scott; Bertrand Boucey pour le service français)