Gestion-Rachats sur les fonds actions avant le rebond des Bourses-BAML

lundi 30 mai 2016 08h00
 

(Répétition sans changement d'une dépêche transmise vendredi)
    PARIS, 30 mai (Reuters) - Les flux de souscriptions sur les
fonds d'investissement collectifs montrent une poursuite des
dégagements sur les actifs risqués sur la semaine au 25 mai, en
dépit d'une stabilisation des marchés d'actions avant le rebond
enregistré depuis, montrent des données publiées vendredi par
Bank of America Merrill Lynch Global Research.
    Les fonds actions ont subi une septième semaine consécutive
de dégagements avec 9,2 milliards de dollars de sorties nettes
sur la période, selon l'étude qui reprend des données d'EPFR
Global, société de recherche spécialisée dans le suivi des flux
de souscription des grandes sociétés de gestion internationales.
    Les retraits des fonds actions n'ont épargné aucune zone
géographique, atteignant 3,3 milliards de dollars pour les fonds
dédiés aux actions européennes qui enregistrent ainsi une
seizième semaine consécutive de dégagements, deux milliards sur
ceux investis en actions émergentes, 1,1 milliard sur les fonds
spécialisés en actions américaines et 900 millions pour les
fonds en actions japonaises. 
    Les fonds obligataires toutes catégories confondues ont en
revanche bénéficié de 2,6 milliards de dollars d'entrées nettes
dont 2,5 milliards de dollars sur les fonds dédiés aux
obligations en catégorie d'investissement et 600 millions sur
ceux investis en titres d'Etat, qui enregistré ainsi leurs
premières souscriptions nettes en quatorze semaines. 
    En revanche, ceux spécialisés sur les titres de dette
considérés comme plus risqués, obligations à haut rendement et
obligations émergentes ont subi des retraits à hauteur de 2,1
milliards et de 300 millions respectivement.
    Signe de la persistance de l'aversion au risque des
investisseurs sur la majeure partie de la période sous revue,
les fonds monétaires ont engrangé 12,2 milliards de dollars. 
    Les fonds investis en métaux précieux, l'or principalement,
ont subi des rachats à hauteur de 32 millions de dollars, alors
que le métal jaune est en repli depuis un point haut de l'année
atteint en séance le 2 mai à 1.303,60 dollars l'once, pénalisé
par la perspective d'un possible relèvement par la Réserve
fédérale américaine de ses taux directeurs dès le mois de juin. 
    
    Souscriptions(+)/Rachats(-) nets par grandes catégories de
fonds (en milliards de dollars):
 
                      Semaine au 25 mai     2016
                            2016         
 Actions                    -9,2          -104,94
                                         
 Obligataires               +2,6           +64,92
                                         
 Monétaires                 +12,2          -59,90
                                         
 Matières premières         -0,24          +19,02
                                         
 

 (Marc Joanny, édité par Benoît van Overstraeten)