LEAD 3-Le G7 veut stimuler la croissance et redoute un Brexit

vendredi 27 mai 2016 09h44
 

* La croissance mondiale est la "priorité urgente"

* Des divergences masquées sur les changes

* Compromis en matière de politiques budgétaires

* Un Brexit jugé risqué pour la croissance mondiale (Actualisé après la conférence de presse de clôture)

par Tetsushi Kajimoto

ISE-SHIMA (Japon), 27 mai (Reuters) - Les dirigeants du G7 ont jugé vendredi la croissance mondiale toujours inférieure à son potentiel et plaidé pour des politiques budgétaires et monétaires coordonnées visant à stimuler l'activité économique, tout en laissant chaque pays libre de sa méthode.

"Nous avons renforcé la résilience de nos économies en vue d'éviter de tomber dans une nouvelle crise, et à cette fin, nous nous engageons à renforcer nos efforts pour faire face à la situation économique actuelle, en prenant toutes les mesures appropriées en temps voulu", annoncent les leaders du groupe dans leur communiqué final.

Les Sept s'engagent à éviter toute dévaluation compétitive de leurs devises, en mettant en garde contre les mouvements de change incontrôlés.

L'annonce représente un compromis entre le Japon, qui a menacé d'intervenir sur sa monnaie pour empêcher de brusques appréciations du yen, et les Etats-Unis, opposés par principe à toute intervention sur les marchés.   Suite...