LEAD 1-Les 28 pays de l'UE adoptent la coordination du spectre 700 MHz

jeudi 26 mai 2016 11h09
 

(Actualisé avec des précisions, citation)

BRUXELLES, 26 mai (Reuters) - Les pays membres de l'Union européenne (UE) ont adopté jeudi la proposition de la Commission européenne d'une coordination générale de l'utilisation du spectre de fréquences de 700 MHz afin d'accélérer les débits des services mobiles et d'améliorer l'accès à internet, y compris dans les régions les plus reculées.

La proposition prévoit le transfert des services mobiles à haut débit dans cette bande d'ici au 30 juin 2020.

"Avec l'ouverture de la bande de 700 MHz pour le haut débit mobile, un étape importante a été franchie vers la disponibilité du haut débit pour chacun dans l'UE", a déclaré Henk Kamp, le ministre néerlandais des Affaires économiques.

Les pays membres peuvent repousser le délai de deux ans au plus pour autant qu'ils aient des raisons légitimes de le faire, comme par exemple des problèmes de coordination en cours avec des pays limitrophes non membres de l'UE ou encore la nécessité d'un délai supplémentaire pour redéployer le nouveau spectre, dont les fréquences varieront de 694 à 790 MHz.

Les fréquences inférieures à 700 MHz (470 à 694 MHz) resteront disponibles en priorité pour les services audiovisuels jusqu'en 2030 au moins.

Le Parlement européen doit à son tour approuver le projet avant qu'il ne prenne force de loi.

Seules la France et l'Allemagne ont ouvert ce spectre aux services mobiles, la Grande-Bretagne, le Danemark, la Finlande et la Suède comptant les imiter dans les années à venir.

GSMA, un groupement professionnel représentant Orange , Vodafone et Telefonica, s'est félicité de la décision des Vingt-Huit mais recommande expressément de respecter le délai de 2020, "sans quoi l'Europe risque d'être à la traîne d'autres régions dans le développement du haut débit mobile".

(Julia Fioretti, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)