LEAD 3-Takata discute avec KKR et d'autres - sources

jeudi 26 mai 2016 10h04
 

(Actualisé avec des précisions)

TOKYO, 26 mai (Reuters) - Le comité de pilotage externe de Takata discute avec plusieurs investisseurs, dont le fonds d'investissement américain Kohlberg Kravis Roberts , en vue d'un investissement financier destiné à renflouer l'équipementier automobile japonais, ont déclaré jeudi des sources au fait du dossier.

Le quotidien financier Nikkei rapporte jeudi que le fonds d'investissement américain KKR a proposé de prendre une participation de l'ordre de 60% dans le fabricant d'airbags.

Cette proposition est subordonnée à des discussions avec la clientèle et les actionnaires du fabricant d'airbags, ajoute le Nikkei, précisant que KKR a présenté un plan de restructuration du groupe japonais, dont le comité externe avait confirmé la veille qu'il avait engagé la banque d'investissement Lazard pour superviser sa restructuration.

Takata et KKR, qui a déjà investi dans d'autres sociétés nippones, se sont abstenus de tout commentaire sur cette information qui a provoqué une flambée de l'action Takata au point qu'elle a atteint sa limite maximale de fluctuation de 21%, gagnant 21,16% à 458 yens.

Le fonds américain a contacté le comité externe, chargé précisément de piloter la restructuration de Takata, a précisé l'une des sources.

La famille fondatrice détient près de 60% du capital de Takata, une entreprise créée en 1933 et qui avait commencé par fabriquer des parachutes et autres produits du textile. Elle est actuellement dirigée par le petit-fils du fondateur Takezo Takada.

Takata s'expose à des coûts énormes liés au rappel dans le monde entier d'airbags défectueux. Lui-même et le département des Transports des Etats-Unis ont confirmé ce mois-ci que 17 constructeurs automobiles rappelleraient encore 35 à 40 millions d'airbags d'ici 2019, en sus des 28,8 millions rappelés précédemment.

Plus de 50 millions d'airbags ont été rappelés dans le monde entier jusqu'à présent. (Taro Fuse et Naomi Tajitsu, Wilfrid Exbrayat pour le service français)