L'Etat peut encore alléger quelques participations-Macron

mercredi 25 mai 2016 17h11
 

PARIS, 25 mai (Reuters) - Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, a déclaré mercredi que l'Etat pouvait encore alléger quelques participations dans des entreprises, mais sans dire lesquelles pour ne pas conduire les marchés financiers à spéculer.

"Je crois vraiment qu'on peut simplifier et alléger notre portefeuille, on a vocation à le faire", a-t-il dit lors d'une audition au Sénat. "On a simplement un contexte de marché qui est très défavorable et donc autant je suis favorable à ce qu'on puisse faire de la rotation, autant je pense qu'il faut le faire dans les bonnes conditions de marché."

"Il y a quelques participations qui peuvent encore faire l'objet d'un allègement et ma fonction c'est de ne pas les dire pour des participations trop particulières sinon ça créerait des activités spéculatives", a-t-il ajouté. (Gilles Guillaume, Myriam Rivet et Michel Rose, édité par Jean-Michel Bélot)