Fiat Chrysler n'envisage pas une fusion avec Peugeot-Elkann

mercredi 25 mai 2016 15h06
 

MILAN, 25 mai (Reuters) - Fiat Chrysler Automobile recherche une fusion qui modifierait sa taille et un rapprochement avec Peugeot "n'entrerait pas dans cette catégorie", a déclaré mercredi son président John Elkann.

"Fiat recherche une fusion transformante", a-t-il déclaré lors de l'assemblée générale d'Exor, société holding qu'il dirige et qui contrôle Fiat.

Selon le journal Les Echos, le gouvernement français réfléchit à céder sa participation de 14% dans PSA pour profiter de l'amélioration des performances du groupe et de sa valorisation en Bourse.

John Elkann a ajouté que Fiat Chrysler n'avait à ce stade signé "aucune espèce d'accord" sur la vente d'une participation au chinois Guangzhou Automobile Group (GAC).

Fiat Chrysler a déjà un partenariat avec GAC qui lui permet d'assembler des véhicules en Chine. Le 18 mai, un journal italien avait rapporté que GAC pourrait être intéressé par une prise de participation majoritaire dans le constructeur automobile, ce que le groupe chinois avait démenti. (Elisa Anzolin, Véronique Tison pour le service français)