LEAD 5-La zone euro soulagée par le compromis sur la dette grecque

mercredi 25 mai 2016 17h28
 

* La Grèce va recevoir 10,3 mds d'euros, dont 7,5 mds en juin

* Le FMI accepte de s'associer au plan

* Un allègement du fardeau de la dette renvoyé à 2018

* La BCE devrait rouvrir ses guichets aux banques grecques-sources (Actualisé avec Schäuble, marchés financiers grecs, sources sur la BCE)

par Jan Strupczewski et Francesco Guarascio

BRUXELLES, 25 mai (Reuters) - La Grèce a obtenu mercredi la promesse la plus ferme à ce jour d'un allègement futur du fardeau de sa dette avec l'accord conclu à Bruxelles par les ministres des Finances de la zone euro, enfin soutenu par le Fonds monétaire international.

Cet accord, fruit d'un compromis attendu de longue date entre le FMI, qui souhaitait alléger immédiatement le poids de la dette grecque, et l'Allemagne, qui s'y refusait, éloigne le risque d'une nouvelle crise à l'échelle européenne cette année.

Après des pourparlers qui se sont achevés au milieu de la nuit, les ministres ont donné leur aval au déblocage de 10,3 milliards d'euros de nouveaux prêts à Athènes, une mesure qui récompense notamment les multiples efforts budgétaires et fiscaux consentis par la coalition d'Alexis Tsipras et les six ans d'obscurité subis par les Grecs.

Une première tranche de 7,5 milliards d'euros sera allouée le mois prochain, une autre de 2,8 milliards ultérieurement.   Suite...