Le patron d'Apple pas vraiment rassuré par sa tournée en Asie

mardi 24 mai 2016 12h35
 

(Rpt coquille 1er §)

* La Chine saturée, l'Inde difficile à conquérir

* Des produits chers pour les Indiens

* L'Inde réclame des usines à Apple

par Himank Sharma et Matthew Miller

BOMBAY/PEKIN, 24 mai (Reuters) - La tournée en Chine et en Inde que vient d'effectuer Tim Cook a donné peu de motifs de satisfaction au directeur général d'Apple mais l'aura au moins informé sur les défis à relever sur deux marchés particulièrement difficiles.

Les ventes d'iPhone ralentissent en Chine, le deuxième plus gros marché du géant de la technologie, et peinent à décoller en Inde, où son positionnement sur le haut de gamme est un handicap.

"Avec la saturation observée en Chine, tout le monde se tourne vers l'Inde, où Apple doit rattraper son retard parce que ses concurrents y ont progressé depuis deux ans", explique l'analyste Ville-Petteri Ukonaho, de Strategy Analytics.

Le potentiel du marché indien est énorme avec une population de 1,3 milliard d'habitants, dont moins d'un sur cinq possède un smartphone.   Suite...