Raffineries en grève-Total menace de revoir ses plans en France

mardi 24 mai 2016 11h19
 

PARIS, 24 mai (Reuters) - Total devra revoir ses projets dans le secteur du raffinage et de la pétrochimie en France si le mouvement de grève actuel dans les raffineries, à l'appel de la CGT et de Force ouvrière, conduit à l'arrêt de ces installations, écrit le numéro deux du groupe dans un email adressé à ses cadres.

"Les événements qui se déroulent en ce moment dans nos raffineries sont extrêmement graves et constituent une prise en otage de nos activités et de nos sites pour nourrir une lutte qui n'est pas la nôtre", écrit Philippe Sauquet, directeur général Raffinage-Chimie, dans ce mail envoyé vendredi soir et que Reuters a pu se procurer.

"Si nous n'étions pas en mesure d'éviter dans de telles circonstances l'arrêt de nos unités, il va de soi que nos clients reconsidèreraient la confiance qu'ils ont placée en nous, et nous nous devrions de réviser nos projets d'avenir avec lucidité", ajoute-t-il.

Philippe Sauquet invite les cadres de la branche raffinage-chimie et des cinq raffineries françaises de Total à "redoubler d'efforts" pour "faire prendre conscience" à leurs équipes de l'enjeu du maintien en fonctionnement de leurs installations.

Cet enjeu est notamment "celui de la poursuite du développement de nos projets", souligne-t-il.

La CGT, engagée dans un bras de fer avec le gouvernement sur le projet de loi réformant le marché du travail, a annoncé mardi matin que la grève avait désormais été votée dans les huit raffineries de France, dont celles de Total.

Les dirigeants du syndicat ne cachent pas que leur objectif est l'arrêt total des raffineries, si le gouvernement refuse de retirer ce texte.

Total a investi près de deux milliards d'euros depuis 2012 pour sauver ses raffineries et usines pétrochimiques en France, qui perdaient 500 millions d'euros en 2013 et 200 millions en 2014, fait-on valoir de source proche de la direction du groupe, selon laquelle ces sites sont aujourd'hui devenus rentables. (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)