France-Valls promet une réponse "extrêmement ferme" à la CGT

mardi 24 mai 2016 08h52
 

PARIS, 24 mai (Reuters) - Le Premier ministre français a promis mardi à la CGT, qui bloque raffineries et dépôts de carburant pour obtenir le retrait du projet de loi Travail, une "réponse extrêmement ferme".

"Ça suffit", a déclaré Manuel Valls, qui était interrogé par Europe 1 à Jérusalem où il est en visite jusqu'à mardi soir.

Le chef du gouvernement, qui a assuré qu'il n'était pas question de retirer le projet de loi porté par la ministre du Travail, Myriam El Khomri, a jugé "insupportable" la situation créée par ces blocages.

"La CGT trouvera une réponse extrêmement ferme", a-t-il ajouté. "Nous continuerons à évacuer les sites, les dépôts qui sont aujourd'hui bloqués par cette organisation."

Les forces de l'ordre sont intervenues au petit matin mardi pour débloquer le site pétrolier de Fos-sur-Mer.

Le secrétaire fédéral du secteur pétrole de la CGT, Emmanuel Lépine, a pour sa part déclaré à Reuters que la grève était désormais votée dans huit raffineries sur huit en France, y compris celles d'Exxon Mobil. (Emmanuel Jarry)