LEAD 3-De la fumée dans l'avion d'EgyptAir, le mystère demeure

samedi 21 mai 2016 21h44
 

* La présence de fumée signalée à bord

* Toujours aucune hypothèse privilégiée

* Recherches à 290 km environ au nord d'Alexandrie

* Pas de revendication près de 72 heures après le crash (Actualisé avec communiqué des enquêteurs égyptiens, § 9)

par Ahmed Aboulenein et Tim Hepher

LE CAIRE/PARIS, 21 mai (Reuters) - L'avion d'EgyptAir qui a disparu dans la nuit de mercredi à jeudi en Méditerranée a émis des messages automatiques signalant la présence de fumées suspectes à bord, a confirmé samedi le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) français, mais les causes de l'accident demeurent mystérieuses.

Ces messages signalant la présence de fumée à l'avant de la cabine "ne permettent de tirer aucune conclusion", a insisté en France un porte-parole du BEA, interrogé par Reuters.

Les données proviennent du système embarqué de communications, d'adressage et de compte rendu (ACARS) qui envoie régulièrement des données de vol de l'appareil à sa compagnie exploitante.

Les recherches se poursuivent au nord des côtes égyptiennes pour tenter de retrouver de nouveaux morceaux de l'appareil et les enregistreurs de vol, autant d'éléments-clefs dans l'enquête sur la disparition de cet Airbus A320 qui transportait 66 personnes.   Suite...