Gestion-Les flux ne montrent pas de regain d'appétit pour le risque-BAML

lundi 23 mai 2016 06h00
 

(Répétition sans changement d'une dépêche transmise vendredi)
    PARIS, 23 mai (Reuters) - Les flux de souscription sur les
fonds d'investissement collectifs ne montrent pas de regain
d'appétit des investisseurs pour le risque, la semaine au 18 mai
s'étant soldée par de nouveaux rachats nets sur les fonds dédiés
aux actions, selon une étude publiée vendredi par Bank of
America Merrill Lynch Global Research.
    Les sorties nettes sur les fonds actions, toutes catégories
confondues, ont totalisé 5,8 milliards de dollars sur la semaine
contre 7,4 milliards la semaine précédente, selon l'étude qui
reprend des données d'EPFR Global, société de recherche
spécialisée dans le suivi des flux de souscription des grandes
sociétés de gestion internationales.
    Les fonds dédiés aux actions européennes ont subi des
rachats à hauteur de 1,1 milliard de dollars, enregistrant une
quinzième semaine consécutive de dégagements.
    Les fonds investis en actions américaines ont enregistré une
décollecte de 4,9 milliards de dollars et les fonds spécialisés
sur les marchés émergents ont connu une troisième semaine
consécutive de sorties, à hauteur de 1,6 milliard de dollars.
    Seuls les fonds investis en actions japonaises ont fait
exception, bénéficiant d'entrées nettes pour la deuxième semaine
consécutive (+600 millions de dollars et le montant de
souscriptions le plus élevé en dix semaines). 
    Les fonds obligataires ont continué de bénéficier d'entrées
nettes sur la semaine au 18 mai, précise l'étude de BofAML, avec
une collecte de 2,8 milliards de dollars et des entrées nettes
sur 11 des 12 dernières semaines.
    Toutefois, les fonds investis en obligations à haut
rendement ont subi une troisième semaine consécutive de rachat
(-100 millions de dollars). Les fonds investis en obligations
émergentes ont connu leurs premiers dégagements en treize
semaines (pour un montant symbolique d'une quarantaine de
millions de dollars), tandis que les fonds dédiés aux
obligations en catégorie investissement bénéficiaient d'une
onzième semaine consécutive d'entrées nettes (1,5 milliard de
dollars).
    Les fonds dédiés aux métaux précieux gardent eux aussi la
faveur des investisseurs avec 1,8 milliard de dollars de
souscriptions et des entrées nettes sur 18 des 19 dernières
semaines.
    Les fonds monétaires ont enregistré des sorties nettes à
hauteur de 1,2 milliard de dollars.
    
    
    Souscriptions(+)/Rachats(-) nets par grandes catégories de
fonds (en milliards de dollars):
 
                      Semaine au 18 mai     2016
 Actions                    -5,8           -95,77
                                         
 Obligataires               +2,8           +62,29
                                         
 Monétaires                 -1,2           -72,14
                                         
 Matières premières         +1,5           19,26
                                         
 

 (Marc Joanny, édité par Marc Angrand)