Jean-Marc Janaillac deviendra PDG d'Air France-KLM le 4 juillet

jeudi 19 mai 2016 15h49
 

PARIS, 19 mai (Reuters) - Jean-Marc Janaillac succédera le 4 juillet à Alexandre de Juniac à la tête d'Air France-KLM , a annoncé jeudi le groupe franco-néerlandais à ses actionnaires.

Air France-KLM, dont l'Etat français détient 17,6%, avait désigné le 1er mai Jean-Marc Janaillac, actuel patron du spécialiste du transport multimodal Transdev, pour succéder à Alexandre de Juniac au poste de PDG.

"Devant les défis nombreux qui reste au groupe, nous avons pensé que nous tenions là le meilleur candidat", a déclaré le président du comité des nominations, Jean-François Dehecq, lors de l'assemblée générale annuelle des actionnaires.

"Il a une vraie capacité de dialogue éprouvée avec les salariés. Ce sera aussi très très important pour la maison Air France-KLM", a-t-il ajouté.

Les syndicats de pilotes d'Air France ont fait savoir début mai qu'ils pourraient appeler à la grève contre la décision de la compagnie de mettre en oeuvre le 1er juin des mesures réduisant leurs rémunérations.

Le conseil d'administration d'Air France-KLM cooptera Jean-Marc Janaillac dans les prochaines semaines lorsque l'assemblée générale de l'Association internationale du transport aérien (Iata), qui se tient à Dublin du 1er au 3 juin, aura nommé Alexandre de Juniac comme nouveau directeur général.

Ce dernier continuera à assurer la transition pendant au maximum un mois.

Malgré une amélioration plus nette que prévu de ses résultats trimestriels, Air France-KLM redoute que les surcapacités sur le marché pèsent sur ses recettes dans un contexte mondial troublé par des attentats à répétition, risquant de voir s'évaporer la majorité des gains tirés de la chute de sa facture de carburant. (Cyril Altmeyer, édité par Pascale Denis)