Casa redoute un retour de la crise des dettes souveraines

jeudi 19 mai 2016 10h55
 

PARIS, 19 mai (Reuters) - L'ampleur du niveau des dettes souveraines en Europe reste préoccupant et pourrait potentiellement déclencher une nouvelle crise financière après celle de 2011, a estimé jeudi le directeur général de Crédit agricole SA.

"D'une certaine façon, si nous sommes dans le calme, il est possible que ce calme soit celui de l'oeil du cyclone", a averti

Philippe Brassac lors de l'assemblée générale de la filiale cotée du groupe bancaire mutualiste.

Selon le dirigeant, le programme d'assouplissement quantitatif (rachats d'obligations sur les marchés) de la Banque centrale européenne a "anesthésié" le thème d'un fort niveau de dette publique dans la zone euro.

Philippe Brassac dit faire le constat que ce qui avait paniqué les marchés en 2011 est toujours potentiellement d'actualité en 2016, même si la politique monétaire ultra accommodante de la BCE rassure pour l'heure les investisseurs. (Julien Ponthus, édité par Dominique Rodriguez)