Total-Le marché pétrolier ne sera pas rééquilibré fin 2016-PDG

mercredi 18 mai 2016 10h52
 

PARIS, 18 mai (Reuters) - Le marché pétrolier est en train de se rééquilibrer mais ce mouvement ne sera pas terminé fin 2016 et les prix pourraient rechuter aussi vite qu'ils ont progressé ces dernières semaines, a estimé mercredi Patrick Pouyanné, le PDG de Total.

Les cours du pétrole ont bondi de plus de 80% depuis leur point bas de la fin janvier, les perturbations des approvisionnements en provenance du Nigeria et du Canada alimentant la hausse au cours de la semaine écoulée.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé le 12 mai sa prévision de croissance de la demande mondiale de pétrole pour 2016, à 1,2 million de barils par jour (bpj), soulignant les signes de rééquilibrage du marché et précisant qu'un éventuel changement dans ses estimations interviendrait plus probablement à la hausse qu'à la baisse.

"On a une demande qui a rebondi, cette année les experts disent qu'elle sera de +1,2 ; moi mes équipes me disent plutôt +1,4, c'est-à-dire qu'elle restera forte, donc ça veut dire que le marché se rééquilibre", a dit Patrick Pouyanné lors d'une audition devant la commission des affaires économiques du Sénat.

"Il ne sera pas totalement rééquilibré à la fin de l'année (...) mais ça soutient quelque part une reprise du prix", a-t-il toutefois ajouté.

"Je ne vais pas vous dire quel va être le prix du pétrole demain, j'en serais incapable ; je ne suis pas sûr qu'il monte, il va peut-être redescendre aussi vite qu'il est monté", a également dit le PDG de Total. (Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez)