RPT LEAD 1-La Bourse de Tokyo finit stable, chute de Suzuki

mercredi 18 mai 2016 09h15
 

(Répétition pour compléter un paragraphe qui avait été tronqué)

TOKYO, 18 mai (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini essentiellement inchangée une séance volatile mercredi, la bonne tenue du yen face au dollar effaçant l'effet de l'annonce d'un produit intérieur brut (PIB) du premier trimestre meilleur que prévu.

L'indice Nikkei a perdu 0,05%, soit 8,11 points, à 16.644,69 mais le Topix, plus large, a conservé en clôture un gain de 2,53 points (+0,19%) à 1.338,38.

Au cours de la séance, le Nikkei a oscillé entre un recul de 0,84% et un gain de 0,85% au gré des variations du yen, lui-même fluctuant après la publication des chiffres du PIB.

Avec une croissance de 0,4% par rapport au quatrième trimestre, et de 1,7% en rythme annualisé, la troisième économie mondiale a échappé à une récession technique au premier trimestre mais les analystes tempèrent la portée de la statistique et pointent l'effet technique de l'année bissextile, qui a rallongé d'une journée le mois de février.

Le yen s'échangeait autour de 109,20 pour un dollar en fin de journée, en repli de 0,1% sur la séance, après avoir progressé le matin en réaction au PIB. La devise japonaise s'est appréciée de près de 10% depuis le début de l'année.

Suzuki, le quatrième constructeur automobile nippon, a vu son titre chuter de 9,37% à 2.613 yens après avoir admis être lui aussi impliqué dans un scandale des fausses mesures de consommation de carburant de ses mini-véhicules.

L'action Suzuki a cédé en séance jusqu'à 15%, à son plus bas niveau depuis novembre 2013. (Joshua Hunt, Benoit Van Overstraeten et Véronique Tison pour le service français)