Basic-Fit vise une IPO à Amsterdam pour se renforcer en Europe

mardi 17 mai 2016 14h19
 

AMSTERDAM, 17 mai (Reuters) - La chaîne de salles de gym Basic-Fit, qui compte plus d'un million de membres en Europe, prévoit de mettre en Bourse jusqu'à près de la moitié de son capital dans le cadre d'une offre publique de vente qui pourrait valoriser la société à environ un milliard d'euros.

Basif-Fit, détenue à 52% par la société britannique de capital-investissement 3i Group, entend faire coter à Amsterdam "plus de 25% mais moins de la moitié" de ses actions, a déclaré son directeur général Rene Moos.

Le produit de la vente servira à rembourser des dettes et à ouvrir de nouveaux clubs en Europe, notamment en France et en Espagne où la chaîne est moins implantée que dans les pays du Benelux.

Basic-Fit, qui contient ses coûts grâce à une masse salariale réduite et à un recours important à l'automation, ouvre plusieurs dizaines de clubs par an et en compte actuellement 351 aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg, en France et en Espagne.

En 2015, l'entreprise a réalisé un bénéfice ajusté avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda) de 60 millions d'euros sur un chiffre d'affaires de 202 millions.

"La taille est un facteur important dans ce secteur et l'IPO nous offre davantage de possibilités", a précisé Rene Moos, un ancien joueur de tennis professionnel entré il y a 30 ans dans le monde du fitness.

Les conditions de marché détermineront le calendrier exact de l'offre publique de vente, qui pourrait intervenir "avant ou après l'été", a-t-il dit.

ABN Amro et Morgan Stanley seront coordinateurs globaux et teneurs de livre, Barclays, Deutsche Bank et ING Group étant co-teneurs de livres et KBC, NIBC et Rabobank co-chefs de file. (Thomas Escritt, avec la contribution d'Anthony Deutsch, Véronique Tison pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)