LEAD 2-Home Depot-Chiffre d'affaires et profit meilleurs que prévu

mardi 17 mai 2016 13h48
 

(Actualisé avec le relèvement des prévisions, cours de Bourse)

17 mai (Reuters) - Home Depot, le numéro un mondial du bricolage, a annoncé mardi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes du marché, grâce à une hausse de la demande, et a relevé ses prévisions pour l'ensemble de son exercice clos en janvier 2017.

L'action Home Depot progressait de 2% environ à 137,65 dollars dans les transactions électroniques en avant-Bourse à Wall Street en réaction à cette publication.

Le groupe américain a attribué son bon début d'année à des "pics de demandes liés aux variations de la météo" qui ont soutenu l'ensemble de ses activités, des matériaux de construction aux appareils et produits pour le jardin.

Les mises en chantier ont atteint en février leur meilleur niveau depuis cinq mois aux Etats-Unis avant de baisser plus que prévu en mars. Le chiffre d'avril, prévu en hausse, sera publié dans la journée.

Home Depot a fait état d'un bénéfice net en hausse à 1,80 milliard de dollars (1,59 milliard d'euros), soit 1,44 dollar par action, pour son premier trimestre clos le 1er mai, contre 1,58 milliard de dollars (1,21 dollar/action) un an auparavant.

Le chiffre d'affaires net a augmenté de 9% à 22,76 milliards de dollars.

Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice par action de 1,36 dollar et un chiffre d'affaires de 22,39 milliards de dollars, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Les ventes des magasins ouverts depuis plus d'un an ont augmenté de 7,4%, nettement plus que les 4,9% attendus en moyenne par les analystes interrogés par Consensus Metrix.

Pour l'ensemble de l'exercice, Home Depot prévoit désormais un bénéfice par action de l'ordre de 6,27 dollars par action et une croissance de 6,3% de son chiffre d'affaires, avec une hausse de 4,9% des ventes à périmètre comparable.

Le groupe anticipait auparavant sur un bénéfice par action compris entre 6,12 et 6,18 dollars, une croissance du chiffre d'affaires de 5,1-6,0% et une hausse des ventes comparable dans une fourchette de 3,7-4,5%. (Sruthi Ramakrishnan à Bangalore, Juliette Rouillon et Véronique Tison pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)