Office Depot envisage la vente de certaines activités européennes

mardi 17 mai 2016 08h01
 

17 mai (Reuters) - Office Depot a dit lundi réfléchir à la cession de certaines de ses activités européennes, le groupe de distribution de fournitures de bureau américain cherchant ainsi à rebondir moins d'une semaine après l'abandon du projet de fusion avec son concurrent Staples .

Cet abandon était intervenu dans la foulée de la décision d'un juge fédéral de suspendre le rapprochement, ce dernier donnant raison aux autorités de la concurrence américaines concernant ses effets sur la concurrence.

Annoncé en février 2015, le rapprochement entre Staples et Office Depot représentait quelque 6,3 milliards de dollars (5,5 milliards d'euros).

Le 10 février, la Commission européenne avait approuvé la fusion après que Staples s'était engagé à vendre une partie des actifs européens d'Office Depot.

Les cessions alors promises concernaient les activités de distribution contractuelle d'Office Depot en Europe et l'ensemble de ses activités en Suède.

Office Depot avait de son côté parachevé en 2015 une restructuration de ses activités européennes. (Ramkumar Iyer et Abhijith Ganapavaram, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Juliette Rouillon)