** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

lundi 16 mai 2016 07h46
 

PARIS/LONDRES, 16 mai (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont
attendues en légère baisse à l'ouverture lundi après la publication
d'indicateurs décevants en Chine pendant le week-end, mais la séance s'annonce
calme du fait de la Pentecôte et d'un agenda creux en Europe.
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien 
pourrait céder jusqu'à 25 points à l'ouverture et le FTSE à Londres 
autour de 13 points.
    La Bourse de Francfort est fermée pour la Pentecôte.
    En Asie, la Bourse de Tokyo progresse de 0,3% peu avant la clôture, soutenue
par les indicateurs solides de vendredi aux Etats-Unis et un repli du yen qui
compensent les annonces chinoises de samedi.
    La production industrielle, l'investissement et les ventes au détail ont
augmenté moins qu'attendu en Chine en avril, une triple déception qui alimente
les doutes sur la stabilisation de la croissance de la deuxième économie
mondiale. 
    Les autres Bourses asiatiques progressent aussi dans l'ensemble et l'indice
MSCI de l'Asie-Pacifique hors Japon avance de 0,25%. 
    Sur le marché des changes, le dollar reste ferme après l'annonce vendredi
d'une hausse de 1,3% des ventes au détail aux Etats-Unis, leur plus forte
progression depuis mai 2015. L'euro/dollar est stable autour de 1,13 et le
dollar/yen avance de 0,1% à 108,71.
    Les cours du pétrole, affaiblis vendredi par la vigueur du dollar,
rebondissent de plus de 1%, soutenus par une baisse de production au Nigeria,
l'instabilité politique au Venezuela et un changement de position de Goldman
Sachs qui estime que le déséquilibre entre l'offre et de la demande est en voie
de résorption sur le marché.
    
    PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES DU LUNDI 16 MAI :
 PAYS    GMT    INDICATEUR                     PÉRIODE     CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 USA     12h30  Indice "Empire State"          mai         7,00          9,56
 USA     14h00  Indice immobilier NAHB         mai         59            58
 
    VALEURS À SUIVRE
    * EDF - Standard & Poor's a annoncé vendredi ramener la note de
l'électricien de A+ à A et rétrograder celle de sa dette hybride en catégorie
spéculative. La ministre de l'Environnement et de l'Energie
Ségolène Royal s'inquiète dans un entretien au Financial Times de l'impact du
coût "colossal" d'Hinkley Point sur les finances du groupe, tout en estimant
qu'un abandon du projet pourrait nuire à l'image de la France.  
    * SANOFI se prépare à révoquer la totalité du conseil
d'administration de Medivation après le refus de la biotech américaine
d'engager des discussions sur l'offre de rachat formulée par le laboratoire
français, a-t-on appris vendredi de sources proches du dossier. 
    * TELECOM ITALIA. L'opérateur télécoms italien a annoncé vendredi
soir avoir plus que doublé l'objectif de réductions de coûts de son plan
stratégique à l'horizon 2018, après avoir publié des résultats trimestriels plus
dégradés qu'attendu. 
    * AIRBUS GROUP veut remplacer certaines pièces du fuselage d'avions
de transport militaire A400M livrés à l'Allemagne après la découverte de
fissures sur un appareil en France, a annoncé vendredi le ministère allemand de
la Défense à des parlementaires. 
    * AIR LIQUIDE - La Commission fédérale du commerce (FTC) des
Etats-Unis a annoncé vendredi qu'elle autorisait sous conditions le rachat
d'AIRGAS par le chimiste français,  une opération de 13,4 milliards de
dollars (11,9 milliards d'euros) dont la clôture est attendue le 23 mai.
    

    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
    

 (Véronique Tison)