Fort McMurray-Le Premier ministre canadien félicite les pompiers

samedi 14 mai 2016 03h20
 

par Ernest Scheyder

BONNYVILLE, Alberta, 14 mai (Reuters) - Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a rendu hommage vendredi à "la valeur et au courage" des pompiers qui luttent depuis deux semaines contre un gigantesque feu de forêt aux alentours de la ville pétrolière Fort McMurray dans l'Alberta.

Justin Trudeau, critiqué pour avoir attendu plus d'une semaine pour se rendre sur place, a survolé la ville à bord d'un hélicoptère de l'armée. Il a pu voir les quartiers détruits par les flammes qui ont contraint à l'évacuation des 88.000 habitants de la ville. Certaines maisons sont toujours debout. D'autres ont entièrement brûlé.

"Le travail que vous avez fait pour sauver une si grande partie de cette communauté, pour sauver une si grande partie de cette ville et de son centre (...) est incroyable", a déclaré le chef du gouvernement.

Le feu s'est déplacé à l'est de Fort McMurray, dans des zones moins habitées. Il se trouvait vendredi à 12 kilomètres du site de sables bitumineux de Surmont, qui appartient au groupe ConocoPhillips, qui se trouve lui-même à 63 km au sud-est de Fort McMurray. Les flammes n'ont pas avancé depuis jeudi matin, a déclaré un porte-parole.

Le feu s'étend sur 241.000 hectares au total et sa progression a beaucoup ralenti.

Aux alentours de Fort McMurray, l'exploitation des sables bitumineux ne redémarrera que progressivement.

L'incendie a entraîné la fermeture de pratiquement la moitié de la capacité de l'Alberta dans les sables bitumineux, soit 1,07 million de barils par jour (bpj).

Son coût devrait se monter à six milliards de dollars canadiens (quatre milliards d'euros) pour les assureurs.

Lors de la conférence de presse qu'il a tenue à Edmonton, la capitale de l'Alberta, Justin Trudeau a déclaré que le gouvernement essaierait de faire en sorte que l'argent soit versé plus rapidement que d'habitude. Il n'a pas donné de précisions.

Reconstruire Fort McMurray prendra "des années", a déclaré la Première ministre de l'Alberta, Rachel Notley, qui participait à la conférence de presse. (Avec Nia Williams à Calgary, Liz Hampton à Houston, Matt Scuffham à Toronto et David Ljunggren à Ottawa; Danielle Rouquié pour le service français)