LEAD 1-Brésil-Temer appelle au rassemblement derrière son gouvernement

vendredi 13 mai 2016 06h04
 

* Rousseff qualifie sa mise à l'écart de "coup d'Etat"

* Nouveau gouvernement resserré à 23 ministres

* Temer prône une politique favorable aux entreprises

* Mais veut maintenir les programmes sociaux (Actualisé avec précisions, contexte)

par Lisandra Paraguassu et Alonso Soto

BRASILIA, 13 mai (Reuters) - Le nouveau président brésilien par intérim, le centriste Michel Temer, a appelé jeudi le pays à se rassembler derrière son gouvernement de "salut national", quelques heures après la mise à l'écart par le Sénat de la présidente de gauche Dilma Rousseff en vue de sa destitution.

Le chef de l'Etat par intérim, qui est âgé de 75 ans, a déclaré jeudi aux Brésiliens qu'il allait travailler à restaurer la crédibilité de son pays, à la fois sur le plan national et à l'étranger et a appelé à l'unité des Brésiliens.

Il leur a demandé d'avoir "confiance". Le Brésil, a-t-il dit, saura surmonter la crise politique et économique. Le pays est également miné par une vaste enquête pour corruption menée autour de la compagnie pétrolière publique Petrobras.

"Il est urgent de calmer le pays et d'unir le Brésil", a déclaré le président après la présentation de son gouvernement. "Les partis politiques, les dirigeants, les organisations et le peuple brésilien vont coopérer pour tirer le pays de cette grave crise", a-t-il ajouté.   Suite...