BOURSE-Zalando chute après un T1 moins bon que prévu

jeudi 12 mai 2016 12h21
 

12 mai (Reuters) - Le titre Zalando perdait près de 10% après que le numéro un européen de la distribution de prêt-à-porter en ligne a fait état d'un chiffre d'affaires trimestriel inférieur aux attentes, tout en annonçant une augmentation de ses investissements dans des technologies lui permettant de faire croître ses activités.

Vers 10h15 GMT, l'action du groupe allemand reculait de 9,78% à 26,65 euros, accusant la deuxième plus forte baisse du Stoxx 600 alors que l'indice regroupant les valeurs européennes de la distribution était stable.

Le recul du jour porte à plus de 26,5% la perte de la valeur depuis le début de l'année, contre -9% pour l'indice sectoriel sur la période.

Le chiffre d'affaires du groupe a augmenté de 24% au premier trimestre, à 796 millions d'euros, contre un consensus de 807 millions d'euros.

Le bénéfice imposable ajusté est revenu à 20,2 millions d'euros, contre 29,1 millions au premier trimestre 2015, et la marge opérationnelle à 2,5%.

Malgré les résultats du premier trimestre, Zalando a confirmé ses objectifs annuels d'une croissance du chiffre d'affaires vers le haut d'une fourchette de 20 à 25%, avec une marge opérationnelle ajustée comprise entre 3,0% et 4,5%.

Créé à Berlin en 2008, Zalando, avec désormais un effectif de plus de 10.000 salariés, propose plus de 1.500 marques de vêtements et d'accessoires à ses clients répartis dans une quinzaine de pays européens.

Le commerce électronique croît plus rapidement que les ventes réalisées dans des magasins physiques, ce qui conduit Zalando à investir dans des technologies qui aident des marques à vendre directement sur son site.

Le groupe, confronté à la concurrence d'ASOS mais aussi de géants tels qu'Amazon, a ainsi annoncé ce jeudi l'acquisition de Tradebyte Software, ce qui facilitera la numérisation des stocks reposant dans les dépôts des marques de vêtements.

Il y a un mois, ASOS, société britannique fondée en 2000, avait annoncé une hausse supérieure aux attentes de ses ventes semestrielles. Si le titre ASOS perd 3,42% à la Bourse de Londres, il reste en hausse de près de 9% depuis le début de l'année. (Caroline Copley, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)