Rousseff en appelle à la Cour suprême avant le vote du Sénat

mercredi 11 mai 2016 01h25
 

* La procédure de destitution de Rousseff se poursuit au Sénat

* Le vote est prévu mercredi soir vers 20h00 (23h00 GMT)

* En cas de vote positif, la présidente sera suspendue jeudi

* Elle sera remplacée par le vice-président Michel Temer

par Lisandra Paraguassu et Anthony Boadle

BRASILIA, 11 mai (Reuters) - La présidente brésilienne, Dilma Rousseff, s'est tournée mardi vers la Cour suprême pour tenter d'échapper à un vote de destitution, ultime tentative pour rester au pouvoir à la veille du scrutin prévu au Sénat sur le sujet.

L'avocat général de l'Etat du Brésil, Eduardo Cardozo, a demandé à la Cour suprême d'annuler les procédures en destitution en cours contre la présidente.

"Je ne démissionnerai pas; cela ne m'a jamais traversé l'esprit", a déclaré Dilma Rousseff lors d'une conférence devant un public féminin qui lui a manifesté son soutien.

Malgré son ton combatif, la présidente de gauche, dont c'est le deuxième mandat, semblait résignée mardi à se plier au vote du Sénat, mercredi, qui devrait déboucher sur sa suspension. Dans son bureau du Planalto, le palais présidentiel, ses conseillers ont rangé ses affaires et débarrassé les étagères.   Suite...