France-Le moral des dirigeants de TPE reste en berne

mercredi 11 mai 2016 00h00
 

PARIS, 11 mai (Reuters) - Le moral des dirigeants des très petites entreprises (TPE) reste en berne à l'heure où le gouvernement martèle que "ça va mieux" en France à la lumière de chiffres un peu meilleurs sur la croissance et l'emploi, si l'on en croit le baromètre TPE Fiducial-IFOP pour Sud Radio et Public Sénat publié mercredi.

Ils sont encore 81% à se déclarer pessimistes sur la situation en France, soit un point de plus par rapport au premier trimestre, et 58% (+2 points) à être négatifs sur leur propre activité.

Bien qu'en légère amélioration, le solde des opinions sur l'évolution de la situation financière des entreprises est encore négatif de 18 points.

Alors qu'ils tablaient en début d'année sur des créations nettes d'emplois (+2) au premier trimestre, la période s'est soldée par des destructions (-0,5).

Le jugement des petits patrons sur François Hollande est sans appel : 92% jugent que le chef de l'Etat n'a pas tenu ses engagements et autant se disent mécontents de son action.

L'enquête a été réalisée du 11 au 26 avril auprès de 1.002 dirigeants de TPE de zéro à 19 salariés (hors auto-entrepreneurs) interrogés par téléphone et ses auteurs précisent parvenir à des résultats nationaux représentatifs grâce à un redressement selon les données Insee. (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)