LEAD 1-Munich Re réduit ses prévisions mais préserve le dividende

mardi 10 mai 2016 13h00
 

(Actualisé avec déclarations du CFO, cours de Bourse, Hannover Re)

FRANCFORT, 10 mai (Reuters) - Munich Re, le numéro un mondial de la réassurance, a dit mardi attendre un bénéfice net de l'ordre de 2,3 milliards d'euros cette année, au bas de sa fourchette de prévisions précédente, mais il n'entend pas pour autant couper dans son dividende ou réduire ses rachats d'actions.

Le groupe allemand a fait état d'un bénéfice net du premier trimestre en baisse de 45% à 430 millions d'euros après minoritaires, affecté par des dépréciations d'investissements dans le contexte de turbulences sur les marchés financiers en début d'année.

Munich Re prévoyait précédemment un bénéfice net compris entre 2,3 et 2,8 milliards d'euros pour 2016, contre 3,1 milliards en 2015, mais avait déjà prévenu fin avril que cet objectif serait difficile à atteindre. [nL5N17U2LD)

Le nouvel objectif pour 2016 prend en compte des coûts de restructuration à la filiale d'assurance Ergo.

Même avec un bénéfice inférieur à 2,3 milliards d'euros, le dividende de cette année sera au pire égal à celui de 2015, voire même légèrement au-dessus, a déclaré le directeur financier Jörg Schneider lors d'une conférence téléphonique.

Le réassureur a proposé un dividende de 8,25 euros au titre de 2015.

Le programme de rachat d'actions d'un montant d'un milliard d'euros n'est pas non plus menacé, a ajouté Jörg Schneider.

L'action Munich Re recule de 2,21% à 159,65 euros vers 10h45 GMT, l'une des quatre seules baisses, et la plus importante, de l'indice allemand Dax-30 qui gagne 1,03% à ce stade.

Depuis l'avertissement sur résultats du 27 avril, le titre a perdu plus de 12% de sa valeur.

Hannover Rück, concurrent plus petit de Munich Re, gagne au contraire 2,77% en Bourse après avoir annoncé un bénéfice net pratiquement stable à 271,2 millions d'euros pour les trois premiers mois de l'année. Les analystes attendaient en moyenne un résultat de 243 millions. (Jonathan Gould, Véronique Tison pour le service français)