Les marchés grecs soulagés par les discussions de l'Eurogroupe

mardi 10 mai 2016 11h45
 

ATHENES, 10 mai (Reuters) - La Bourse d'Athènes était en nette hausse mardi tandis que le rendement des obligations d'Etat grecques refluait au lendemain de la réunion des ministres des Finances de la zone euro, ces derniers ayant évoqué clairement la possibilité d'un allègement du fardeau de la dette.

L'Eurogroupe réuni lundi à Bruxelles a en effet proposé à Athènes des délais de grâce et un allongement des échéances à partir de 2018 si, d'ici là, l'Etat grec a accompli toutes les réformes convenues dans le cadre de son dernier programme de renflouement.

Les modalités de ce plan pourraient être adoptées définitivement lors d'une nouvelle réunion le 24 mai.

Ces décisions semblent découler d'un compromis entre l'Allemagne, qui juge que la Grèce n'a pas besoin d'un nouvel allègement de sa dette publique, et le Fonds monétaire international (FMI), qui insiste au contraire sur la nécessité d'une telle démarche.

Elles sont en tout cas appréciées par les investisseurs, puisque le rendement des obligations grecques à dix ans est retombé, pour la première fois depuis six mois, sous le seuil symbolique de 8%.

A 7,83% vers 9h35 GMT, il reculait ainsi de plus de 60 points de base par rapport à la veille.

Au même moment, la Bourse d'Athènes gagnait 2,87%, tirée entre autres par les valeurs bancaires.

L'action de la Banque du Pirée gagnait 6,9%, Eurobank 11,54% et Alpha Bank 5,99%.

Ces deux dernières figurent parmi les plus fortes hausses de l'indice européen Stoxx 600.

Les valeurs bancaires grecques ont bondi de 20% depuis Morgan Stanley est passée à l'achat sur le secteur la semaine dernière.

(John Geddie et Olympia Evangelou; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)