Wall Street stable dans les premiers échanges

lundi 9 mai 2016 15h40
 

9 mai (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert lundi sans tendance claire sur fond de retournement à la baisse des cours du pétrole dans un marché toujours animé par le débat sur le calendrier du relèvement des taux d'intérêt.

Le brut léger américain et le Brent de mer de Nord perdent respectivement plus de 1% et près de 2%. Les cours repartent à la baisse après un rebond ne tenant pas compte, selon certains analystes, des réalités du marché.

Les chiffres de l'emploi publiés vendredi rendent encore moins probable, selon les analystes, un relèvement des taux d'intérêt par la Réserve fédérale au mois de juin.

L'indice Dow Jones cède 7,12 points peu après l'ouverture, soit 0,04%, à 17.733,51 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,02% à 2.056,81 et le Nasdaq Composite est stable à 4.736,07.

Les grandes banques de Wall Street ne croient plus à un relèvement des taux le mois prochain, montre une enquête réalisée vendredi par Reuters.

Les marchés tablent désormais sur une seule hausse cette année même si, selon le président de la Fed de New York, William Dudley, le scénario de deux hausses en 2016 reste possible.

D'autres, comme le président de la Fed de Chicago, Charles Evans, font valoir que des risques pèsent encore sur la croissance de l'économie américaine et que l'attentisme est de mise en matière de politique monétaire.

Wall Street a souffert ces deux dernières semaines sous l'effet d'indicateurs mitigés et des incertitudes entourant le calendrier du relèvement des taux.

Du côté des valeurs, Tyson Foods prend plus de 4% après avoir publié un bénéfice trimestriel meilleur que prévu et relevé ses prévisions annuelles.   Suite...