RPT-Gestion-Accélération des rachats sur les fonds actions-BAML

lundi 9 mai 2016 07h00
 

(Répétition sans changement d'une dépêche diffusée vendredi)
    PARIS, 9 mai (Reuters) - Les rachats sur les fonds actions
se sont amplifiés au cours de la semaine au 4 mai, montrent des
données publiées vendredi par Bank of America Merrill Lynch
Global Research, qui soulignent la fragilité du rebond des
marchés d'actifs risqués, à l'oeuvre depuis la fin février et
qui a nettement marqué le pas depuis le début du mois. 
    Les fonds investis en actions ont enregistré des sorties
nettes à hauteur de 16,9 milliards de dollars (14,8 milliards
d'euros) sur la période, selon l'étude qui reprend des données
d'EPFR Global, société de recherche spécialisée dans le suivi
des flux de souscription des grandes sociétés de gestion
internationales.
     Le montant des rachats hebdomadaires sur les fonds actions
est le plus élevé enregistré en huit mois, soit depuis la
correction provoquée sur les marchés par les craintes liées à la
dévaluation du yuan en août dernier.
    Toutes les zones géographiques sont concernées, qu'il
s'agisse des fonds investis en actions américaines (-13,7
milliards de dollars, le montant le plus élevé depuis septembre
2015), en actions européennes (-2,8 milliards de dollars et la
treizième semaine consécutive de sorties nettes, soit la plus
longue période de dégagements depuis février 2008), japonaises
(800 millions de dollars de rachats nets et huitième semaine
consécutive, soit la plus longue période de sorties nettes
depuis février 2012) ou encore émergentes (-500 millions). 
    En revanche, les fonds obligataires ont bénéficié de 5,6
milliards de dollars de flux entrants, enregistrant des
souscriptions nettes sur neuf des dix dernières semaines.
    Toutefois les fonds dédiés aux obligations à haut rendement,
considérées comme les plus risquées, ont subi des rachats à
hauteur de deux milliards de dollars, le montant le plus élevé
en douze semaines. 
    Les fonds dédiés aux métaux précieux continuent de
bénéficier de la faveur des investisseurs avec 1,7 milliard de
dollars de souscriptions nettes, le montant le plus élevé en
neuf semaines. 
    Depuis le début de l'année, les dégagements sur les fonds
actions atteignent près de 83 milliards de dollars tandis que
les fonds obligataires ont bénéficié de 56 milliards de dollars
d'entrées nettes et que ceux spécialisés sur les métaux
précieux, l'or principalement, ont engrangé 16 milliards de
dollars.
    
    Souscriptions(+)/Rachats(-) nets par grandes catégories de
fonds (en milliards de dollars):
 
                      Semaine au 4 mai      2016
 Actions                    -16,9          -82,50
                                         
 Obligataires               +5,6           +55,91
                                         
 Monétaires                 -4,3           -81,85
                                         
 Matières premières         +1,55          +16,82
                                         
 

 (Marc Joanny, édité par Marc Angrand)