LEAD 1-France-La droite brocarde Hollande pour ses quatre ans à l'Elysée

vendredi 6 mai 2016 18h57
 

* Des candidats à la primaire raillent le "ça va mieux"

* Le bilan de Hollande démonté, appels à l'alternance

* Hollande "peut être réélu en 2017", prévient Valls

* Hammadi voit des "signes positifs" (Actualisé avec Valls sur Public Sénat)

PARIS, 6 mai (Reuters) - Les candidats à la primaire de la droite canonnent François Hollande vendredi, jour anniversaire de l'élection du socialiste à l'Elysée, en confrontant notamment le "Ça va mieux" du chef de l'Etat à des indices conjoncturels selon eux rédhibitoires.

Les jeunes Républicains ("NouS les jeunes"), qui soutiennent Nicolas Sarkozy, devaient déposer au Bourget, où François Hollande prononça le discours emblématique de sa campagne le 22 janvier 2012, une gerbe pour dénoncer les promesses non tenues du quinquennat.

Sur les réseaux sociaux, avec pour Twitter les hashtags #ÇaVaMieux #6Mai #Déjà4Ans #PlusQuUnAn, ils fustigent tour à tour l'"antisarkozysme primaire" et "le détricotage de tout ce qui a marché sous Nicolas Sarkozy" (heures supplémentaires défiscalisées, peines planchers, retraite à 62 ans, etc.), la "girouette Hollande" (déchéance de nationalité, loi Travail détricotée..), l'aggravation du chômage ou encore le "matraquage fiscal".

L'équipe d'Alain Juppé a choisi l'humour décapant, avec pour égérie Marylin Monroe susurrant "Happy birthday Mister President" le 19 mai 1962 au président américain John F. Kennedy, pour clamer "Vivement 2017".

Un clip alterne les déclarations optimistes de François Hollande le 14 avril sur France 2, où le chef de l'Etat avait estimé notamment que "Ça va mieux" en France, avec des chiffres le contredisant sur les hausses d'impôts, l'alourdissement de la dette, les inégalités scolaires, le chômage des jeunes, le mal-logement etc.   Suite...