BOURSE-Priceline chute de 10% après des prévisions décevantes

mercredi 4 mai 2016 17h08
 

4 mai (Reuters) - Le voyagiste en ligne Priceline chute de 10% à Wall Street mercredi après des prévisions de résultats décevantes pour le trimestre en cours qui ont éclipsé un bénéfice meilleur que prévu sur les trois premiers mois de l'année.

L'action cède 10,05% à 1.218,51 dollars vers 14h55 GMT, entraînant dans une moindre mesure le concurrent Expedia (-2,1%) ainsi que le chinois Ctrip.com International (-1,7%), également coté sur le Nasdaq et dont Priceline est le troisième actionnaire avec une participation de 4,5%.

Le site d'avis TripAdvisor, avec lequel Priceline a un partenariat, trébuche quant à lui de 3,7%.

L'indice sectoriel Dow Jones du voyage et des loisirs recule de 1,45% à ce stade.

Priceline, le voyagiste en ligne le plus rentable du monde, a fait état d'un bénéfice hors éléments exceptionnels de 532 millions de dollars (463 millions d'euros) pour le premier trimestre, soit un bénéfice par action de 10,54 dollars -- bien supérieur au consensus Thomson Reuters I/B/E/S/ qui le donnait à 9,65 dollars.

Mais sa prévision d'Ebitda ajusté de 740-795 millions de dollars au deuxième trimestre est inférieure au consensus (906,3 millions), et le groupe attend une croissance de 18% de ses réservations contre +21% au premier trimestre et +26% au deuxième trimestre 2015.

"A ce stade du trimestre, les réservations brutes ont continué de progresser fortement par tous les canaux et dans toutes les grandes régions géographiques mais il y a une décélération par rapport au premier trimestre", a déclaré le directeur financier Daniel Finnegan lors d'une conférence téléphonique.

Tuna Amobi, analyste chez S&P Capital IQ, estime aussi que le titre pâtit des incertitudes autour de la nomination d'un nouveau directeur général après la démission jeudi dernier de Darren Huston, qui a enfreint les règles de déontologie de l'entreprise en ayant une relation intime avec une employée.

Le président et directeur général par intérim Jeffery Boyd a indiqué que le groupe ne savait pas combien de temps prendrait la recherche.

A la clôture de mardi, l'action Priceline affichait une progression d'environ 6% depuis le début de l'année, à comparer à un repli de 1,6% de l'indice sectoriel Dow Jones.

(Ankit Ajmera et Jeffrey Dastin, Véronique Tison pour le service français)