La Bourse de Paris-Les valeurs du jour mardi (clôture)

mardi 3 mai 2016 18h17
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 3 mai (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la
Bourse de Paris, qui a clôturé en recul de 1,59% à 4.371,98
points après une baisse de l'activité manufacturière en
Chine qui a fait chuter les cours des métaux et avec le recul
des valeurs bancaires, pénalisées par la faiblesse des résultats
trimestriels de plusieurs grandes banques européennes.
    
    * Les VALEURS européennes liées aux MATIERES PREMIERES
 ont perdu 6,36%, plus forte baisse sectorielle.
L'activité manufacturière chinoise s'est contractée pour le
quatorzième mois de suite en avril, entraînant une
chute des cours des métaux (-2,78% à 4 909,5 dollars la tonne de
cuivre à Londres à 17h35).
    ARCELORMITTAL a reculé de 4,42% à 4,644 euros,
APERAM de 2,08% à 33,205 euros et ERAMET de
7,53% à 30,09 euros.
    
    * Les VALEURS BANCAIRES européennes ont cédé 3,68%
après les profits en baisse affichés par Commerzbank 
(-9,55%) et UBS (-7,5%).  
    CREDIT AGRICOLE a perdu 4,33% à 9,181 euros et
SOCIETE GENERALE 3,78% à 32,83 euros. BNP PARIBAS
 a limité ses pertes et clôture en baisse de 1,01% à
45,5 euros après avoir annoncé une hausse de ses bénéfices au
premier trimestre, la baisse du coût du risque, notamment dans
la banques de détail en Europe, ayant compensé la chute des
activités de marchés. 
    
    * Les VALEURS PETROLIERES européennes (-2,8%) ont à
nouveau reculé dans le sillage des cours du brut (le baril de
Brent perdant 2,14% à 44,85 dollars à 18h14), les
marchés continuant de prendre en compte la hausse de la
production au Moyen-Orient. 
    TECHNIP a reculé de 4,54% à 48,6 euros et
VALLOUREC de 3,88% à 4,111 euros. CGG, qui a
par ailleurs creusé ses pertes au premier trimestre mais
confirmé son intention de réduire sa dette nette à moins de 2,4
milliards de dollars à fin 2016, a cédé 3,9% à 0,74 euro.
 
    
    * SOLVAY (+4,26% à 92,67 euros) a affiché la plus
forte des rares hausses du CAC 40 après des résultats meilleurs
que prévu au premier trimestre à la faveur de réductions de
coûts. 
    
    * Les CONSTRUCTEURS AUTOMOBILES européens (-2,6%)
ont cédé du terrain après les résultats trimestriels de BMW
 (-3,81%), en deçà du consensus. 
    PSA a reculé de 3,55% à 13,455 euros et RENAULT
 de 2,71% à 81,95 euros.
    
    * SOPRA STERIA (+12,45% à 114,7 euros) a pris la
tête des hausses du SBF 120 après des résultats
trimestriels qui ont permis au groupe de relever ses objectifs
de croissance organique. 
    
    * NEXANS a perdu 4,55% à 38,6 euros après la
publication d'un chiffre d'affaires en repli qui a provoqué des
prises de profit sur une valeur qui affiche cette année l'une
des meilleures performances du SBF 120. 
    
    * AREVA (-7,41% à 4,411 euros) a indiqué lundi
soir qu'il n'excluait pas des falsifications dans des dossiers
de suivi de fabrications passées de son site du Creusot, qui
produit des composants clés de l'EPR et dont est sortie la cuve
du réacteur nucléaire en cours de construction à Flamanville.
 

 (Joseph Sotinel, édité par Dominique Rodriguez)