LEAD 1-Ferrari bat le consensus et relève ses prévisions

lundi 2 mai 2016 18h05
 

(Actualisé avec Marchionne administrateur délégué)

MILAN, 2 mai (Reuters) - Ferrari a relevé lundi ses prévisions de bénéfice annuel après avoir fait état de résultats au premier trimestre meilleurs que prévu.

Le constructeur de voitures de sport, indépendant depuis le début de l'année après son émancipation d'avec Fiat Chrysler Automobiles , dit tabler pour 2016 sur un bénéfice avant impôt, charges financières, dépréciation et amortissement (Ebitda) ajusté d'au moins 800 millions d'euros, contre plus 770 millions d'euros précédemment.

Ferrari a fait état sur le premier trimestre d'un bénéfice ajusté en hausse de 11% à 178 millions d'euros, supérieur au consensus de 164 millions établi par une enquête Thomson Reuters.

Les livraisons de voitures ont progressé de 15% à 1.882 unités sur les trois premiers mois de l'année, grâce à plusieurs nouveaux modèles.

Ferrari a annoncé en outre que son président, Sergio Marchionne, occuperait désormais également les fonctions d'administrateur délégué.

Cette décision était attendue et n'est pas une première chez Ferrari puisque Luca di Montezemolo avait avant lui cumulé les deux rôles pendant plusieurs années.

Sergio Marchionne, également administrateur délégué de Fiat Chrysler, tente de positionner Ferrari sur le segment du luxe. L'action souffre cependant depuis sa cotation le 21 octobre dernier, en raison de la volatilité des marchés mais aussi d'inquiétudes concernant la demande pour les produits de luxe.

L'action Ferrari a pris lundi jusqu'à plus de 3% à la Bourse de Milan avant de se retourner à la baisse pour finir en repli de 0,81% à 39 euros. (Agnieszka Flak; Patrick Vignal pour le service français)