Berkshire insensible à la politique, dit Warren Buffett

dimanche 1 mai 2016 16h05
 

par Jonathan Stempel et Trevor Hunnicutt

OMAHA, Nebraska, 1er mai (Reuters) - Berkshire Hathaway , la société d'investissement de Warren Buffett, continuera de bien se porter quel que soit le résultat de l'élection présidentielle de novembre, a déclaré le milliardaire devant ses actionnaires venus nombreux l'écouter samedi dans sa ville d'Omaha, dans le Nebraska.

Buffett, qui présidait sa 51e assemblée générale avec à ses côtés le tout aussi inoxydable vice-président Charlie Munger, a répondu cinq heures durant à des questions portant aussi bien sur la politique, le taux de sucre du Coca-Cola, l'état du marché du fret maritime, les risques liés aux produits dérivés ou, bien sûr, sa succession au poste de directeur général de Berkshire.

"L'oracle d'Omaha", fervent soutien de la candidate démocrate Hillary Clinton, a été interrogé sur l'impact éventuel d'une victoire en novembre de Donald Trump, actuellement en tête de la course à l'investiture républicaine.

"Ce ne sera pas le principal problème", a-t-il assuré. "Si Donald Trump ou Hillary Clinton devient président, et ce sera certainement le cas pour l'un ou l'autre, je pense que Berkshire continuera de bien se porter."

L'AG tombant tôt cette année, Berkshire n'a publié que des résultats trimestriels provisoires, les comptes détaillés étant attendus pour le 6 mai.

La société a estimé son bénéfice net à 5,59 milliards de dollars (4,88 milliards d'euros) au premier trimestre, en hausse de 8%, mais son résultat d'exploitation a reculé de 12% à 3,73 milliards de dollars.

Buffett a expliqué que sa compagnie ferroviaire BNSF (Burlington Northern and Santa Fe Railway) avait pâti d'une baisse des transports de pétrole et de charbon, tandis que les activités d'assurance de Berkshire ont subi des pertes avec les intempéries du début d'année aux Etats-Unis.

Berkshire contrôle pas loin de 90 entreprises présentes dans l'énergie, l'assurance, l'industrie, les chemins de fer, la distribution et d'autres secteurs. Ses participations boursières dépassent les 100 milliards de dollars.   Suite...