URGENT-L'Etat français a voté contre la rémunération du PDG de Renault

vendredi 29 avril 2016 20h50
 

PARIS, 29 avril (Reuters) - L'Etat français a voté vendredi contre la résolution sur la rémunération du PDG de Renault , Carlos Ghosn, de même que la majorité des actionnaires du groupe automobile, a-t-on déclaré à Reuters au ministère de l'Economie.

"L'Etat, comme il l'a fait en conseil d'administration, a voté contre cette résolution en assemblée générale", a-t-on précisé de même source.

"Depuis 2012, le gouvernement a tenu une position constante, appelant à la modération des rémunérations des dirigeants d'entreprise, à commencer par les entreprises à participation publique", a rappelé Bercy.

Le conseil d'administration, qui s'est réuni après l'assemblée générale, a confirmé les rémunérations du PDG "contre l'avis des représentants de l'Etat", a-t-on ajouté de même source. (Emmanuel Jarry, édité par Cyril Altmeyer)