Espagne-Croissance de 0,8% au T1 malgré l'incertitude politique

vendredi 29 avril 2016 10h16
 

par Paul Day et Sarah White

MADRID, 29 avril (Reuters) - La croissance de l'Espagne a été supérieure aux attentes au premier trimestre malgré une période d'incertitude politique qui suscite des inquiétudes pour la reprise économique.

Les Espagnols se rendront à nouveau aux urnes en juin pour élire leurs députés, les ultimes tractations en vue de la formation d'un gouvernement issu des législatives du 20 décembre n'ayant pas permis de trouver un accord.

La croissance a été de 0,8% sur la période janvier-mars, comme au trimestre précédent, montre la première estimation du produit intérieur brut (PIB) publiée vendredi par l'Institut national de la statistique (INE), dépassant le consensus Reuters qui la donnait en léger repli à 0,7%.

En rythme annuel, la croissance ressort à 3,4% au premier trimestre contre 3,5% au trimestre précédent et 3,2% attendu.

L'activité du secteur des services, principal moteur de l'emploi surtout à l'approche de la saison estivale, a accéléré en mars après un tassement en début d'année.

L'Espagne, sortie de la récession à la mi-2013, continue ainsi de croître à une cadence plus soutenue que bon nombre d'autres pays européens, soutenue entre autres par la politique monétaire ultra-accommodante de la Banque centrale européenne (BCE), qui a contribué à faire baisser les coûts du crédit.

Mais des indicateurs suggérant que les entreprises freinent leurs investissements et que la confiance du consommateur s'altère font craindre un coup d'arrêt à la croissance au moment où le pays se trouve pressé de réduire l'un des plus gros déficits publics en Europe. Le pays connaît en outre l'un des taux de chômage les plus élevés d'Europe, à 21%.

Le gouvernement espagnol a déjà abaissé à 2,7% sa prévision de croissance 2016, contre 3% précédemment, évoquant une conjoncture mondiale morose. (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)