Telecom Italia n'exclut pas des changements chez TIM Participacoes

jeudi 28 avril 2016 19h59
 

ROME, 28 avril (Reuters) - Flavio Cattaneo, le nouvel administrateur délégué de Telecom Italia, a reconnu jeudi des difficultés avec la filiale brésilienne TIM Participacoes et n'a pas exclu d'y changer des têtes, selon des responsables syndicaux.

Rencontrant pour la première fois les syndicats, Cattaneo a assuré ne pas prévoir de suppressions de postes et a confirmé des projets d'investissements dans le réseaux de l'opérateur et la fibre optique, a déclaré Salvo Ugliarolo, secrétaire général du syndicat Uilt.

Il a indiqué en revanche que le retour sur investissement de TIM Participacoes n'était pas ce qu'il espérait et qu'il regarderait ce dossier de près.

"Il nous a dit qu'il n'avait pas l'intention de faire de grand bouleversement comme réduire le périmètre du groupe ou les effectifs et il a confirmé les investissements prévus dans le réseau et la fibre optique", a dit Ugliarolo.

Dans la fibre optique, Telecom Italia discute du rachat de Metroweb et entend payer cette acquisition au prix du marché, a-t-il ajouté.

L'opérateur historique a l'intention de renforcer son plan industriel 2016-2018 en ajoutant des mesures supplémentaires pour une plus grande efficacité, a encore dit aux syndicats le successeur de Marco Patuano, qui avait démissionné en mars à la suite de divergences avec Vivendi, le principal actionnaire du groupe. (Alberto Sisto, Véronique Tison pour le service français)