Portugal-La justice suspend le transfert de dette de Novo Banco - presse

jeudi 28 avril 2016 18h45
 

LISBONNE, 28 avril (Reuters) - Un tribunal de Lisbonne a suspendu la décision de la banque centrale de transférer des obligations de la banque Novo Banco à Banco Espirito Santo (BES), ont rapporté jeudi deux médias locaux.

La radio TSF explique que le tribunal avait émis une injonction à l'encontre de la décision prise en décembre par la Banque du Portugal, qui avait suscité la colère de nombreux investisseurs, BES étant une structure de défaisance regroupant des actifs "toxiques" voués à la liquidation.

Le quotidien Diario de Noticias rapporte que le transfert de 1,985 milliard d'euros d'obligations, censé renforcer le bilan de Novo Banco, sera suspendu jusqu'à ce que la banque centrale ait répondu au tribunal saisi du dossier.

Aucun représentant du tribunal n'était disponible dans l'immédiat pour un commentaire. La banque centrale et Novo Banco ont refusé de commenter ces informations, qui ont provoqué une hausse des rendements des emprunts d'Etat portugais à dix ans.

Deux sources financières ont expliqué que la décision de justice conduirait probablement la banque centrale à invoquer une clause dite d'intérêt public, qui a suffi dans le passer à faire annuler des jugements similaires.

Le transfert des obligations à BES a été décidé fin 2015 pour permettre à Novo Banco, créée en août 2014 après le sauvetage de Banco Espirito Santo par l'Etat pour 4,9 milliards d'euros, de combler un manque de fonds propres de 1,4 milliard identifié par la Banque centrale européenne (BCE).

La banque centrale a relancé en début d'année le processus de vente de Novo Banco à des investisseurs privés, une première tentative ayant échoué faute d'offres suffisantes.

(Axel Bugge et Daniel Alvarenga; Marc Angrand pour le service français)