Japon-Recul le plus marqué en trois ans des prix à la consommation

jeudi 28 avril 2016 03h14
 

TOKYO, 28 avril (Reuters) - Les prix à la consommation ont accusé en mars leur recul le plus marqué en trois ans au Japon, où les dépenses des ménages ont en outre connu leur baisse la plus prononcée en un an, des données qui devraient exercer un surplus de pression sur la Banque du Japon pour qu'elle s'assouplisse encore sa politique monétaire.

Cette dernière doit annoncer ce jeudi sa décision en la matière à l'issue d'une réunion de deux jours.

D'autres statistiques montrent toutefois que la production industrielle japonaise a augmenté plus que prévu le mois dernier et que le ratio emplois-demandeurs d'emplois a atteint 1,30 en mars, un pic depuis décembre 1991, quand il était de 1,31, signe de la vigueur du marché du travail.

L'indice des prix à la consommation, qui comprend les produits pétroliers mais exclut les produits alimentaires frais, s'est replié de 0,3% en mars par rapport au même mois de 2015, alors que la prévision médiane des économistes était d'un recul de 0,2%.

Il s'agit de la baisse la plus marquée de cet indice depuis avril 2013, qui s'explique surtout par la chute des prix de l'essence.

Hors énergie et produits alimentaires frais, l'inflation a été de 0,7% sur un an en mars, contre +0,8% en février.

Les dépenses des ménages ont reculé de 5,3%, en raison d'une baisse des dépenses consacrées aux vêtements, à des activités de loisirs et à l'essence. La prévision médiane était d'un repli de 4,2%.

La production industrielle a augmenté de 3,6% en mars par rapport en février contre un consensus de 2,9%. Le taux de chômage ajusté est ressorti à 3,2% le mois dernier, contre un consensus d'un niveau inchangé à 3,3%. (Stanley White, Benoît Van Overstraeten pour le service français)