FCA bat le consensus mais l'action baisse à cause de la dette

mardi 26 avril 2016 15h28
 

par Agnieszka Flak

MILAN, 26 avril (Reuters) - Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a battu le consensus pour son bénéfice au premier trimestre, grâce à une forte performance en Amérique du Nord, mais sa dette a augmenté, ce qui a eu pour conséquence de faire baisser l'action.

La dette nette industrielle était de 6,6 milliards d'euros fin mars contre 5,1 milliards trois mois auparavant, ce qui est aussi la conséquence d'effets saisonniers et de change.

L'administrateur délégué Sergio Marchionne s'est engagé à effacer la dette d'ici 2018 mais les investisseurs s'inquiètent des retards de produits et de la situation difficile au Brésil, jadis l'un des marchés les plus porteurs du constructeur automobile italo-américain.

Le septième constructeur automobile mondial a fait état d'un bénéfice d'exploitation ajusté presque doublé à 1,38 milliard d'euros au premier trimestre, au-dessus du consensus Thomson Reuters le donnant à 1,17 milliard.

Le chiffre d'affaires a progressé de 3% à 26,57 milliards d'euros, mais il est lui inférieur aux attentes.

"La hausse de la dette semble le principal point négatif (...) et il reste à savoir si les bénéfices pourront se renouveler à l'avenir", dit un trader milanais.

L'action perdait 0,5% à 7,19 euros en Bourse de Milan dans l'après-midi.

L'Amérique du Nord a représenté près de 90% du bénéfice trimestriel de FCA, témoin d'une forte demande portée sur les SUV Jeep et les pickups.   Suite...