Wall Street ouvre en légère hausse, résultats et Fed en ligne de mire

mardi 26 avril 2016 15h43
 

NEW YORK, 26 avril (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en légère hausse mardi dans l'attente des conclusions de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale et avec la poursuite des publications de résultats trimestriels, dont ceux d'Apple, attendus après la clôture.

L'indice Dow Jones gagne 32,50 points, soit 0,18%, à 18.009,74. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,16% à 2.091,11 et le Nasdaq Composite prend 0,16% également à 4.903,61.

Les investisseurs ne s'attendent pas à un relèvement des taux directeurs par la Fed à l'issue de sa réunion de politique monétaire de deux jours mercredi et les marchés n'accordent qu'une probabilité de 20% à une hausse de taux lors du prochain comité de politique monétaire les 14 et 15 juin.

Les représentants de la Fed ont toutefois dit à plusieurs reprises au cours des dernières semaines qu'une hausse des taux en juin était possible. Les créations d'emploi restent soutenues aux Etats-Unis mais l'inflation demeure inférieure à l'objectif de la Fed de 2% l'an.

Le pétrole est en hausse d'environ 1%, soutenu par l'affaiblissement du dollar et les espoirs des intervenants sur une réduction de l'excédent d'offre sur le marché.

Les commandes de biens durables ont rebondi moins vigoureusement qu'attendu au mois de mars avec le recul de la demande d'ordinateurs, d'automobiles et de matériel électrique, qui laisse penser que le ralentissement du secteur manufacturier est loin d'être surmonté, ont montré des données publiées mardi par le département du Commerce.

Les investisseurs continuent de scruter les résultats pour y trouver des motifs d'une poursuite de la hausse après le fort rebond intervenu depuis la mi-février qui a amené l'indice S&P 500, en hausse sur huit des dix dernières semaines, à des niveaux proches de son record historique atteint il y a près d'un an.

"Les intervenants sont concentrés sur les résultats pour savoir si cela va accélérer dans les prochains trimestres", a dit Scott Brown, économiste en chef de Raymond James.

Des poids lourds du secteur des technologies comme Apple, AT&T et Ebay doivent publier leurs résultats après la clôture.   Suite...