** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mardi 26 avril 2016 08h12
 

PARIS/LONDRES, 26 avril (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues stables ou en légère hausse à l'ouverture mardi dans des marchés frileux avant les réunions de la Banque du Japon et de la Réserve fédérale (Fed) américaine cette semaine.

D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien pourrait ouvrir sur une note inchangée à l'ouverture tandis que le Dax à Francfort et le FTSE à Londres pourraient gagner jusqu'à 0,2%.

La Bourse de Tokyo a clôturé en baisse de 0,49% avant les annonces de la Fed mercredi et de la Banque du Japon jeudi, et l'indice large Asie-Pacifique, hors Japon est également en repli, de 0,56%.

Wall Street a terminé lundi sur une perte modeste, imputable au recul des cours du brut, et le fait que la Fed tienne sa réunion mardi et mercredi n'a pas non plus engagé les investisseurs à prendre des risques.

L'annonce lundi d'une baisse inattendue des ventes de logements neufs aux Etats-Unis en mars tend à confirmer la thèse d'une croissance anémique au premier trimestre qui va dans le sens d'un statu quo de la Fed.

De fait, les marchés n'anticipent aucun relèvement de taux cette semaine et ne voient qu'une chance sur cinq d'un relèvement lors de la prochaine réunion des 14 et 15 juin, bien que des responsables de la Fed aient déclaré à plusieurs reprise qu'une hausse de taux pouvait être attendue en juin.

"Même les responsables monétaires les plus accommodants tels que (le président de la Fed de Boston Eric) Rosengren disent que les attentes des marchés (en matière de taux) sont trop basses", dit Tomoaki Shishido de Nomura Securities. "La Fed pourrait donc tenter d'inciter les marchés à anticiper une hausse plus rapide. Globalement, il y a plus de chances d'avoir une surprise dans le sens d'un resserrement monétaire que d'un assouplissement", dit-il.

En attendant la réunion de la Fed, le rendement des obligations du Trésor américain est en baisse par rapport à son pic de quatre semaines atteint lundi.

Les cours du pétrole sont en hausse, soutenus par le repli du dollar tout en restant près de leurs plus hauts de cinq mois de la semaine dernière.   Suite...